Extension de maison en bois : ce que vous devez savoir

Extension de maison en bois

Étendre son espace de vie, en largeur ou en hauteur, est souvent nécessaire pour l’épanouissement de sa famille. Le bois est le matériau le plus populaire en ce moment. Certes, il représente des avantages considérables. Toutefois, il est des contraintes que des propriétaires de maison sous-estiment. Les renseignements suivants peuvent vous être utiles pour votre projet d’extension de maison en bois.

Gagner du temps au chantier, mais pas au bureau d’études

L’extension de maison en bois est plus facile à réaliser que celle qui demande des travaux de maçonnerie, de dallage et de pose-carreaux. Les éléments de construction sont prêts à être assemblés sur le chantier. Les montages des pièces verticales et horizontales peuvent prendre seulement 3 à 4 jours si confiés entre les mains des experts. 

Cependant, la conception de ces différentes pièces à savoir les panneaux, les poutres peut prendre plus de temps. Plusieurs mois ou années sont nécessaires pour réaliser les études préliminaires nécessaires avant qu’elles puissent être proposées à la vente. 

Une extension maison en bois pour du confort thermique et phonique

Avec une extension en ossature de bois, vous serez à l’abri des bruits, du froid et de la chaleur. Le bois étant un matériau qui respire, son inertie thermique est faible. De ce fait, il ne conserve ni la chaleur pendant les saisons chaudes, ni le froid pendant les saisons fraîches. D’où un confort thermique garanti.

Le bois absorbe aussi les bruits et les réverbérations. En effet, c’est un meilleur isolant que la brique, le béton et l’acier. De plus, il peut garder son état d’origine pendant de nombreuses années. Néanmoins, vous pouvez intégrer une couche d’isolants à forte densité pour profiter au maximum de cette performance. 

Obtenir des murs solides, fins et écologiques avec l’extension en bois

Une extension de maison avec du bois vous permet le confort de vivre entre des murs solides. En cas de tremblement de terre, le bois est capable de flexion pour mieux résister aux secousses violentes. Ce matériau naturel résiste bien au changement de température et n’exige que peu d’entretien.

Les murs en bois vous permettent aussi de gagner en mètres carrés tant à l’extérieur qu’à l’intérieur. L’extension de maison en bois ne nécessite que peu de dépenses énergétiques. On a alors affaire à un matériau peu polluant. Il s’agit d’une construction soucieuse de l’écologie et de l’environnement.

Se soumettre aux démarches administratives et au Plan Local d’Urbanisme

Avec d’entamer tous travaux, il faut procéder à l’analyse du sol. Le résultat obtenu vous confirmera le type de fondations pour votre extension de maison en bois. Les frais à payer pour une telle étude ne devraient prendre que 1 % de votre budget et pas plus.

Vous devez obtenir un permis de construire et rédiger une déclaration de travaux si la surface créée sera égal ou supérieur à 150m2 à la fin des travaux. En outre, vous avez également l’obligation de vous conformer aux exigences imposées par le Plan Local d’Urbanisme en vigueur dans votre région. Pour plus d’infos, visitez ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *