Les différents types de joints en plomberie

joints-plomberie

Les joints sont un élément important sur une installation sanitaire. En effet, cet élément garantit l’étanchéité générale d’un réseau sanitaire. Plusieurs types de joints se retrouvent à différents points. Intéressons nous de plus près à la fonction étanchéifiant des joints de plomberie avec un expert.

Plomberie et étanchéité

Le dispositif sanitaire, chauffage compris, nécessite une étanchéité parfaite. Les points de raccordement nécessitent de bons joints pour acheminer l’eau sans trop de pertes. Bien évidemment, les artisans tels plombier sur la région Enghien-les-Bains savent quels sont ces types de joints. Néanmoins, chaque utilisateur devrait savoir repérer le type de raccord ainsi que le joint qui va avec. Cela vous permettra de procéder au test du contrôle visuel. Toujours selon l’artisan du Val-d’Oise ( voir son site), le meilleur moyen de s’assurer d’une étanchéité viable. En plomberie, il faut prêter une attention particulière à l’étanchéité des raccords, notamment sur les raccords à portée plate. Dans cette situation, le type de joint peut varier selon le type de fluide ou gaz transporté, d’où l’intérêt d’énumérer les caractéristiques de chaque type de joint.

Joints présents en plomberie

Joint CSC

Le sigle signifie caoutchouc synthétique cellulose. Du fait de cette composition, le joint csc est conçu pour les circuits d’eau chaude. Ces joints peuvent supporter des températures avoisinant les 120°C. Son utilisation est recommandée pour l’eau chaude sanitaire et le chauffage

Joint en fibre vulcanisée

Les pointes supportées par ce type de joint atteint le 40°maximum. Il s’agit du joint standard. Son utilisation est recommandée sur le réseau d’eau froide et eau chaude (maximum 80°C)

Joint plat en caoutchouc

Les joints en caoutchouc conviennent parfaitement sur les raccords serrés à la main dont le flexible de machine à laver, raccords vissés en PVC, les bondes et siphons.

Joint torique caoutchouc

Principalement utilisé sur les têtes de robinet.

On trouve également des joints GAZ bleu aramide dédiés aux réseaux de gaz, ces joints sont agréés GDF et peuvent résister à une température de 400°C en pointe et 250°C en continu. Il va de soi que ce produit est destiné  à l’acheminement du gaz naturel, du propane et du butane. Convient aussi aux réseaux d’eau, vapeur et hydrocarbures.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *