Comment installer un chauffe-eau solaire sans l’aide d’un artisan installateur ?

chauffe-eau

Réaliser seul l’installation d’un chauffe-eau solaire n’est pas si simple, mais avec la bonne méthode, ce type de travaux pourra être réalisé en deux jours. De la pose des collecteurs, en passant par le boiler allant jusqu’au raccordement, voici les étapes pour réussir l’installation d’un chauffe-eau solaire.

L’installation d’un chauffe-eau solaire étape par étape

Après les études effectuées au préalable et l’achat des éléments composants le chauffe-eau solaire, il faut procéder à son installation suivant quelques étapes.

Étape 1 : La mise en place des collecteurs

Les collecteurs, ce sont les éléments qui servent à capturer l’énergie solaire qui va servir à chauffer l’eau. Ces capteurs ou ces collecteurs seront installés et fixés au toit, en s’assurant à ce qu’ils se trouvent pleinement exposés au soleil. L’angle idéal serait de 20 à 60° et de préférence 40°.

Étape 2 :L’installation du boiler

Installé à l’intérieur, le boiler ne doit pas être trop éloigné des collecteurs afin d’éviter que l’eau perde de la chaleur lors de l’acheminement vers ce réservoir. À défaut d’un emplacement à proximité, il faut prévoir de la gaine technique pour protéger le circuit d’eau chaude d’une éventuelle perte de chaleur.

Étape 3 : Le raccordement

Il faut au préalable disposer de trois circuits qui permettent d’acheminer le liquide caloporteur vers le boiler et d’alimenter le ballon en eau froide et acheminer l’eau chaude vers le circuit à alimenter. Une fois en place, ces circuits doivent être très bien raccordés afin d’éviter tout risque de fuite.

Ces trois étapes sont assez faciles à effectuer, toutefois, l’intervention de l’artisan installeur est nécessaire pour le réglage final.

Chauffe-eau solaire, quand l’artisan installateur doit-il intervenir ?

Certes, réaliser seul l’installation du chauffe-eau solaire est possible, toutefois, l’artisan installateur s’avère être indispensable pour quelques travaux relatifs à la plomberie et le réglage final. En effet, il est essentiel de réussir à réaliser correctement les circuits d’acheminement du liquide caloporteur arrivant de la sortie haute du capteur en toiture vers le ballon. Aussi, le circuit d’alimentation en eau froide et celui qui alimente les circuits de répartition doivent être conçus suivant quelques règles.

Pour toutes ces raisons, l’artisan installateur devra intervenir. Pour connaitre toutes les règles relatives à la partie plomberie de l’installation, visitez ce site https://mon-plombier-vanves-92.com.Aussi, le réglage de la température de l’eau est nécessaire étant donné que les régimes de température de l’appareil peuvent atteindre les 100°.Lorsque l’ensemble de ces derniers paramétrages et installations sera effectué par l’artisan installateur, le chauffe-eau solaire sera parfaitement fonctionnel.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *