Les outils diamantés à toute épreuve

Les professionnels et les amateurs ont besoin d’un équipement approprié pour bien bricoler. Voici un tour d’horizon sur les outils diamantés.

Tour d’horizon sur les outils diamantés

Il est bien connu que le diamant est le minéral le plus résistant au monde et avec cette propriété plus que tranchante les outils diamantés n’ont aucune limite, aucun matériau : asphalte, acier, béton, carrelage… ne leur résiste.

Types d’outils diamantés

Les outils usant de disques ou couronnes diamantés sont variés, que ce soit dans leurs usages ou les matériaux qu’ils peuvent travailler, offrant ainsi des résultats optimaux. Qu’il s’agisse de faire des rainures avec des rainureuses, des perçages de fer avec des forets ou encore des découpes avec des scies en tout genre, ces outils ont déjà prouvé leur mérite. Les gammes de disques ou couronnes en diamant offrent plusieurs choix afin d’offrir les meilleures performances pour des rendements égaux en qualité (coupes précises et rapides, percements parfaits…). Leurs diamètres varient entre une douzaine jusqu’à plus de 200 mm pour les couronnes et 115 jusqu’à moins de 500 mm pour les disques. Pour un disque de 300 mm, on compte 130 € hors taxe de prix et moins de 400 € HT pour un disque de 112 mm.

Leurs constitutions

Le disque diamant est utilisé pour les découpes de matériaux résistants et est constitué de deux éléments importants :
une jante ou tôle, faite à partir d’acier trempé à forte solidité, elle peut comprendre des encoches pour dégager les poussières et aider au refroidissement de l’outil diamanté ;
un segment en diamant. Ce dernier peut être fixé à la tôle de 3 façons différentes : par brasage à plus de 600 ° avec un alliage fait en argent, au soudage laser ou par frittage.
Le disque et la couronne diamant, selon leurs attributions, se présentent sous différents aspects : disque à jante continue ou segmentée. Dans le premier cas, il aboutit à un résultat sans écornures sur des produits un peu plus délicats à manipuler ; dans le deuxième cas, il se compose de deux encoches : larges encoches pour travailler sur des matériaux qui ont une grande quantité de poussières à évacuer et encoches étroites pour un résultat beaucoup plus soigné.

Marquage important

Selon son usage et pour préserver sa durabilité, le disque diamanté est imposé d’un marquage spécial sur une de ses faces, relatant d’une liste d’informations sur l’usage recommandé et en toute sécurité de l’outil (vitesse de rotation en m/s et tr/min, consignes de sécurité, restrictions d’emploi…), selon les exigences de la règle européenne EN 13 236 « Prescriptions de sécurité pour les produits super abrasifs ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *