Tissu ou cuir, quel revêtement pour son canapé ?

Accessoire phare du salon, le canapé donne de la valeur au reste de la décoration.  Les magasins spécialisés proposent différents modèles et fonctionnalités de canapé qui peuvent s’intégrer dans les surfaces les plus étroites jusque dans les plus larges.  Parmi les revêtements disponibles, lequel choisir pour couvrir cette pièce maîtresse du mobilier de séjour ?

Les canapés en tissu

 

Différentes sortes de tissus aussi agréables à voir que pratiques peuvent servir à envelopper le canapé. En voici trois exemples avec leurs avantages et inconvénients respectifs.

Le coton

 

La plupart du temps, les boutiques de meubles proposent des canapés en coton. Ils ont la côte grâce à leur prix abordable et à leur confort. Ils existent dans de multiples styles et couleurs répondant à une grande variété de goûts. L’ombre au tableau : la difficulté d’entretien de cette matière. Le coton  se froisse et se salit facilement. Il accumule la poussière et perd sa couleur initiale à mesure qu’il prend de l’âge. Les crasses se fixent dans les fibres du tissu et celui-ci dégage une senteur nauséabonde.

La laine

 

Cette matière naturelle et chaude est aussi intéressante pour habiller le canapé. Elle limite les risques d’allergie et offre énormément de confort. Cerise sur le gâteau : elle garde sa propreté bien plus longtemps que le coton. Seuls bémols avec la laine c’est qu’elle se déforme facilement et peut rétrécir au lavage.  Elle nécessite un entretien particulier.

Les microfibres

 

Les microfibres sont des matières synthétiques inspirées de la peau de pêche. Ils sont à la fois doux et solides. Les fibres résistent aux saletés et ne retiennent pas les tâches. En plus, le tissu microfibre est étanche et simple à nettoyer. Il faut seulement faire attention à éviter toute exposition au soleil qui risque de lui faire perdre sa couleur.

Les canapés en cuir

 

Le cuir est un produit de luxe par excellence. Outre son aspect esthétique, il rejette les résidus et les poils d’acariens ou d’animaux de compagnie qui le côtoient au quotidien. Il ne s’imprègne pas non plus des odeurs qui émanent des autres pièces de la maison ou des fumées de cigarette. Pour couronner le tout, il se déchire très difficilement grâce à son côté élastique. Même si le canapé en cuir demeure le grand classique des meubles de salon, il se réinvente et se modernise au fil des ans. Il se décline également en plusieurs versions. La meilleure : le cuir pleine fleur qui conserve son allure primaire et sa fermeté mais requiert un traitement particulier. Viennent ensuite le cuir pleine pigmentée, le cuir fleur corrigé et la croûte de cuir qui sont moins délicats et plus faciles à entretenir.

Toujours vérifier la qualité du revêtement

 

Pour revêtir le canapé d’un tissu de qualité, procédez à tests au préalable pour voir si le produit suit les normes en vigueur. Vérifiez sa capacité de résistance à l’abrasion (test Martindale), à l’altération (Pilling test) et au lavage ainsi que la tenue des coloris. Il serait également judicieux de s’informer sur les traitements antiparasites, l’élimination des acariens et les détergents efficaces pour enlever les tâches les plus tenaces. Dans un souci budgétaire, il vaut mieux investir dans des sièges déhoussables qui se nettoient aisément. Visitez des magasins en ligne comme www.comforium.be et comparez les offres pour mieux vous guider.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *